Les enjeux

La construction est l’un des secteurs économiques les plus importants au Canada, en raison notamment de la demande mondiale de ressources naturelles et du besoin urgent de moderniser les infrastructures du pays.

Pourtant, l’industrie canadienne de la construction accuse un retard en matière de productivité, d’innovation et de technologie par rapport aux autres pays industrialisés. Afin de mettre le secteur sur une trajectoire qui assurera sa croissance, il est impératif de promouvoir et de défendre l’innovation et le progrès technologique en adoptant un cadre politique approprié.

Alors que les gouvernements et les propriétaires de projets commencent à examiner les coûts de cycle de vie de leurs actifs, à réduire les émissions de gaz à effet de serre et à chercher des solutions plus durables, l’industrie de la construction a un rôle important à jouer. L’ACC est en train d’élaborer une liste des priorités de recherche et développement. Nous cherchons à établir des partenariats avec tous les ordres de gouvernement, le milieu universitaire et l’industrie afin de faire avancer ces priorités, de sensibiliser les personnes œuvrant dans l’industrie de la construction et d’accroître leur accès aux technologies.

 

img1.png

Que peut faire le gouvernment?

L’ACC demande au gouvernement fédéral de devenir un partenaire en fournissant le cadre et les investissements nécessaires pour améliorer la collaboration à l’échelle de l’industrie afin de favoriser l’innovation dans la construction.

Compte tenu des progrès technologiques et des changements dans les méthodes de construction, le gouvernement fédéral doit jouer un rôle de premier plan et affecter des dépenses afin de stimuler l’innovation et la collaboration à grande échelle pour augmenter la productivité et renforcer la compétitivité du Canada.

Des investissements favorisant des avancements novateurs et technologiques dans notre industrie contribueront à améliorer de façon directe et tangible l’économie canadienne. Il faudrait encourager ces améliorations en affectant des fonds et des incitatifs à des programmes qui inciteront les entreprises de toutes tailles, en particulier les PME, à accéder aux technologies émergentes et à les adopter.